contact@ars-combat.fr
Liens

Actualités

Communiqué du 11 janvier 2012

Le 17 et le 18 janvier, occupation des Pôles Emploi, organisation des comités de chômeurs pour imposer les embauches au patronat

Le chômage monte en flèche. Le gouvernement est incapable.

De droite ou de gauche, les politiciens habituels ne peuvent rien nous dire de leurs propositions pour enrayer sérieusement le phénomène.

La raison en est très simple ! De solutions sérieuses, ces gens n’en ont définitivement aucune.

D’ailleurs, pour la bourgeoisie et ses politiciens, pour le patronat et l’oligarchie milliardaire, le chômage ne représente pas un problème.

Bien pire, le chômage de masse offre à nos employeurs les conditions pour renforcer l’exploitation des salariés toujours occupés. Car qui craint le chômage et les licenciements se soumet plus facilement à la dictature patronale. Donc, la classe salariée ne peut évidemment rien attendre du prochain « sommet pour l’emploi » du Président Sarkozy.

LE SOMMET POUR L’EMPLOI, UN COUP D’ESBROUFE

Le « sommet pour l’emploi » est encore un coup d’esbroufe de notre candidat à sa propre succession.

Des mesures pourront être sans doute annoncées à l’occasion de ce sommet. Ces mesures seront annoncées au nom de la lutte contre le chômage. Mais en pratique, ces mesures seront pensées pour accroître misère et exploitation de la majorité du peuple au bénéfice de quelques minorités.

Aucune des mesures que la crapule envisage pour abaisser le coût du travail en France et flexibiliser la main d’œuvre n’aura d’effets salutaires sur l’emploi.

Car le problème du chômage, c’est le problème de la crise, et notre crise, elle est le produit de l’économie capitaliste et de ses contradictions fondamentales.

Dans notre société, le robot remplace l’Homme et l’entreprise travaille pour le profit des capitalistes. Chaque gain de productivité accroît le nombre de sans emploi.

Et le patronat trouve son avantage à faire reposer l’ensemble de la charge de travail sur la partie la plus restreinte possible de salariés.

Ainsi, le temps de travail nécessaire à la production se réduit en même temps qu’augmente la masse des chômeurs et que stagne ou s’élève le temps de travail effectif des salariés en activité.

Le patronat voit son profit particulier et rien d’autre. L’intérêt du collectif, le patronat s’assoit dessus.

IMPOSONS NOTRE VOLONTÉ

C’est donc à la collectivité des travailleurs d’imposer sa volonté, la répartition du temps de travail par l’embauche de tous les chômeurs et la baisse du temps de travail.

Le 17 et le 18 janvier, l’ARS-COMBAT appelle donc tous les chômeurs à se réunir dans leurs différents pôles emploi et à s’y organiser.

Le patronat ne veut pas embaucher parce qu’il est prisonnier des règles du marché et du profit.

Mais nous ne sommes prisonniers d’aucune de ces règles !

Si les règles du marché et du profit ne permettent pas d’assurer à tous le droit au travail, alors : A bas la loi du profit ! A bas la loi du marché !

La logique patronale condamne à l’exclusion des millions de travailleurs, le mode de gestion capitaliste est créateur de gâchis !

Pour accroître les richesses disponibles en économisant notre peine tout en assurant à chacun le rôle social utile qu’il attend dans la production, il nous faut rompre avec la loi des patrons !

EMBAUCHE DE TOUS LES CHÔMEURS !

Les chômeurs et les salariés dans leurs entreprises doivent s’unir et enfreindre d’un commun accord le droit de propriété des capitalistes. Ils doivent arracher aux patrons et à leurs représentants le pouvoir d’embaucher et de licencier.

Suivons notre propre direction, formons, dans chaque entreprise les comités qui se chargeront d’orienter et de former les chômeurs à leurs nouveaux postes.

De la coordination de nos organes de pouvoir salarié à l’échelle des différentes branches d’activité doit émerger notre propre gouvernement économique, maître de la production et des échanges dans tout le pays!

Oui, puisqu’il faut substituer au capitalisme, la propriété commune des entreprises et la gestion commune de la production et des échanges pour satisfaire les intérêts et besoins communs aux travailleurs et consommateurs, alors : Vive le socialisme ! Vive la démocratie des travailleurs ! Vive notre libération !

VIVE LA LUTTE POUR L’EMBAUCHE DE TOUS LES CHÔMEURS !

DANS NOS ENTREPRISES, IMPOSONS L’EMBAUCHE D’UN CHÔMEUR POUR 10 SALARIES OCCUPES !

POUR IMPOSER NOTRE EMBAUCHE, FORMONS UN GRAND MOUVEMENT DES CHÔMEURS !

PRÉPARONS-NOUS À BLOQUER LES ENTREPRISES ! FRAPPONS-LA OU ÇA FAIT MAL !

UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN, L’ACTION DOIT CONTINUER JUSQU'A SATISFACTION ! JUSQU'A L’EMBAUCHE DE TOUS LES CAMARADES !

Informations
Préparons la journée d’action du 15 septembre !En direction des forces de l'ordre !Préparons les nouveaux points forts des 23 et 28 juin !Jusqu’au bout !
Vidéos
Toutes les vidéos
Liens
Retrouve l'ARS sur facebook
Pour un front révolutionnaire
Archive Internet des marxistes